Vous êtes ici : Accueil > Il n’y a pas que les paniers de légumes > Un message du groupement des agri bio d’IDF
Publié : 25 octobre 2005

Un message du groupement des agri bio d’IDF

Bonjour.
Merci de diffuser l’info dans tout le réseau AMAP (+ fichier).
Sincèrement.
Stéphanie du GAB IDF

******************

Participation essentielle du public pour l’eau et l’agriculture biologique
Avant le 2 novembre 2005

Attention ceci n’est pas un spam, ni un virus, mais un message très sérieux
Merci de le lire pour notre environnement à tous en Ile de France

Mesdames, Messieurs, Chers partenaires, chers collègues,

Nous sommes actuellement dans la phase de consultation du public sur Internet sur l’eau, pollutions et politiques...
Etant donnés les problèmes de qualité de l’eau dans notre région, nous vous adressons brièvement quelques éléments ou extraits d’études (en document joint) présentant l’intérêt de l’agriculture biologique sur les différents enjeux soulevés dans cette enquête et les documents de réflexion
associés. En effet sur la plupart de ces pôles, concernant l’activité agricole, l’effet positif de l’agriculture biologique est réellement significatif, efficace voire essentiel. Si vous souhaitez aider au développement de l’agriculture biologique dans votre région, nous vous serons reconnaissants de bien vouloir prendre un peu de temps (5 à 10 minutes) d’ici le 2 novembre pour répondre à l’enquête publique sur le site : www.eau-seine-normandie.fr (cliquer sur la consultation « respectons l’eau, il est temps de se mouiller !).

Vous verrez les questions sont souvent intéressantes.
Nous vous remercions donc par avance pour votre soutien éventuel. Ce questionnaire est extrêmement important pour l’agriculture biologique, car il peut faire que notre mode de production biologique soit enfin pris en compte et favoriser en France, alors que le contexte politique général n’est pas encourageant pour nos pratiques certifiées respectueuses de l’environnement.

Si vous désirez donc soutenir l’agriculture biologique dans votre région, nous vous proposons de cocher systématiquement la case « extrêmement préoccupant » ou "très préoccupant", « extrêmement important » pour toutes les questions qui concernent "la réduction des nitrates et des pesticides d’origine agricole", « la pollution des eaux liée aux activités agricoles », "la suppression des rejets de produits dangereux (traitement des plantes...)", "appliquer le principe pollueur - payeur", etc...

De plus, le formulaire prévoit un espace de libre expression. Nous vous proposons d’y indiquer si vous le souhaitez, le rôle central que peut jouer l’agriculture biologique dans la réponse aux principaux enjeux
agricoles. Par exemple le texte suivant peut vous inspirer :

"Pour répondre aux enjeux agricoles soulevés dans notre bassin, il me
paraît
essentiel de promouvoir localement très fortement l’agriculture
biologique
(appui à la conversion, au développement de filières locales, à la
communication...). En effet, l’agriculture biologique permet de façon
incontestable et très importante de réduire la pollution par les
nitrates et
par les pesticides (absence TOTALE de produits chimiques de
synthèse), de
limiter les inondations (restauration des haies, enherbement), de
diminuer
l’irrigation et d’améliorer la biodiversité. De plus, la mise en
place de
l’agriculture biologique est très peu coûteuse comparée au coût du
traitement de l’eau (comme le montre l’expérience de Munich, en
Allemagne)".

Nos avis à tous comptent et pourront être pris en compte si chacun de
nous
répond donc avant le 2 novembre 2005 à l’enquête publique. A nous
tous de
jouer pour notre eau et pour les générations futures.

N’hésitez pas à transférer ces informations à toute personne
susceptible
d’être intéressée par notre mode de production.

La promotion de l’agriculture biologique nous semble en effet très
importante
en lien avec ces sujets et peut se faire en même temps que
l’évolution des
autres modes de production agricole, bien évidemment.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’agriculture biologique au
niveau
régional, vous trouverez plus d’informations sur :
www.bioiledefrance.fr ou
n’hésitez pas à nous contacter à notre adresse mail : bioidf@....

Nous vous remercions par avance pour votre collaboration et votre
soutien
éventuel dans la réponse à cette enquête publique.

Les agriculteurs biologiques de la Région Ile de France.